Refroidisseur adiabatique : la solution pour rafraîchir les ateliers d’usinage

Découvrez l’installation d’un refroidisseur adiabatique par AER dans un atelier d’usinage générateur de brouillards d’huile.

Fortes températures et brouillards d’huile dans les ateliers de mécanique

Les ateliers de mécanique de précision sont soumis à d’importantes contraintes d’élévation de températures dues notamment à la chaleur dégagée par les centres d’usinage et à la nature des bâtiments industriels souvent peu isolés.

De plus, les huiles utilisées sur les machines outil pour la lubrification et le refroidissement des opérations d’usinage produisent des brouillards d’huile qui, dans le cas d’ateliers mal ventilés, provoquent une épaisse fumée dans l’atmosphère avec une odeur caractéristique qui incommode les opérateurs.

Le refroidisseur adiabatique, solution pour un environnement de travail sain

Malgré ces différentes contraintes, le procédé de rafraîchissement par évaporation permet de refroidir l’ensemble du volume d’occupation et renouveler l’air du bâtiment.

En effet, le refroidissement adiabatique maintient les locaux en surpression avec un flux constant d’air neuf qui assainit l’ambiance de travail.

Les odeurs d’huiles de coupe sont ainsi évacuées en permanence.

Dans certains cas, des extracteurs de toiture ou des volets de surpression viennent en complément de l’installation de rafraîchissement afin d’évacuer l’air chaud présent sous la toiture.

Les ateliers de grands volumes imposent la mise en place de rafraîchisseurs AERDIMOL de gros débit d’air (de 30 000 à 40 000 m3/h).

La diffusion de l’air est étudiée précisément en fonction des caractéristiques du bâtiment et des contraintes de production (présence de  ponts roulants, emplacement des machines, etc…)

Refroidisseur adiabatique : la solution pour rafraîchir les ateliers d’usinage

Découvrez d’autres articles concernant les refroidisseurs adiabatiques :

Pour en savoir plus sur les services d’AER consultez la page « Nos métiers ».