La climatisation pour l’industrie du textile haute performance

Duflot Industrie a fait appel à AER afin d’installer une climatisation pour cette industrie de textile industriel pour la fabrication de tissus techniques non tissés. Retour sur cette expérience.

Le besoin de climatisation pour la fabrication de textiles techniques

La société Duflot Industrie basée à Caudry (59) est spécialisée dans la conception de textiles techniques non tissés. Ces tissus sont conçus pour résister aux très fortes températures ou assurer l’isolation acoustique de certains équipements. Ainsi, on retrouve les produits de cette entreprise aussi bien dans les vêtements de pompiers et les sièges pour le ferroviaire que dans l’aéronautique, le spatial, les lieux publics etc…

climatisation industrie aéronautique dufflot

A cet égard, Duflot Industrie produit actuellement 1 million de mètres carrés de textiles techniques chaque mois à partir de ses usines de Caudry et Beauvois-en-Cambrésis. L’une des opérations de fabrication consiste notamment à faire traverser de la fibre brute dans différents cylindres (CARDE) pour en extraire un voile.

Une industrie textile de pointe qui nécessite d’importante mesures de sécurité et de climatisation

La superposition de plusieurs couches de voile permet ainsi d’obtenir le textile technique. Ce procédé très délicat doit être réalisé dans des ambiances contrôlées.
En effet, des températures trop élevées et une atmosphère trop peu humide provoqueraient des charges électrostatiques au niveau des fibres. Cela peut également entraîner des dysfonctionnements lors du passage en sortie de carde. De plus, le voile extrêmement volatile doit être travaillé sans mouvement d’air.

Un cahier des charges exigeant pour la climatisation de l’industrie textile

climatisation industrie aeronautique

Cette PME a confié à AER la réalisation d’une installation de refroidissement et d’humidification de la zone de production dédiée à la fabrication d’un textile d’habillage des boosters de la fusée Ariane.

Pour atteindre cet objectif, AER a dû prendre en compte un cahier des charges très précis :

  • Premièrement, augmenter l’humidité relative de l’atelier
  • Deuxièmement, garantir une humidité relative ≥ à 60%
  • Ensuite, diffuser l’air frais et humide à très faible vitesse
  • Pour finir, maintenir une température ambiante du local proche des 22°C

Fonctionnement de l’installation de climatisation industrielle AER

AER a donc étudié une solution technique permettant de traiter le bâtiment sans créer de courant d’air au niveau du voile.

L’installation mise en place par AER comprend 2 rafraîchisseurs évaporatifs AERDIMOL avec sortie d’air verticale débitant chacun 34 000 m³/h.

L’air est diffusé grâce à des gaines textiles de type Energie à orifices calibrés et de type Radiant en textile poreux. La combinaison de ces 2 techniques a permis de traiter l’ambiance et l’humidité du local notamment grâce à une diffusion d’air à basse vitesse (0.4 m/s). De cette façon nous atteignons une vitesse d’air résiduelle proche des 0 m/s.

Dans l’ensemble, les résultats obtenus sont conformes aux attentes de Duflot Industrie. La température, l’humidité relative et les vitesses d’air dans l’atelier ont été maîtrisées. Elles permettent la fabrication d’un textile technique de très bonne qualité.

Découvrez d’autres articles concernant la climatisation industrielle :

Pour en savoir plus sur les services d’AER consultez la page « Nos métiers ».