Blanchisserie ELIS : Rafraîchissement des postes de travail dans un centre de tri de linge

L’industrie de la blanchisserie est soumise à d’importantes contraintes d’élévation de températures dues notamment à la chaleur dégagée par les machines et à la nature des bâtiments industriels souvent peu ou pas isolés.
Sur le site ELIS de Carcassonne, la mise en place d’un système de rafraîchissement évaporatif a permis d’améliorer sensiblement l’ambiance aux postes de travail. La productivité, la qualité et la sécurité ont été ainsi optimisées.

Le problème :
Les différentes étapes de tri du linge sont en majeure partie manuelles. Elles sont réalisées dans des zones où la température est élevée. En outre, ces opérations peuvent libérer des particules et des mauvaises odeurs contenues dans le linge sale.
Soucieuse d’une constante amélioration des conditions de travail de ses opérateurs, la direction d’ELIS a souhaité étudier la mise en place d’une nouvelle ventilation du process.
L’étude et la modification des installations de ventilation aux postes de travail ont été confiées à la société AER.
AER, implantée dans le bassin industriel toulousain est spécialisée dans le domaine du dépoussiérage, de la ventilation et du rafraîchissement des locaux industriels.

La ventilation et le rafraîchissement des postes de travail :
Dans un premier temps, AER a déterminé précisément, en accord avec ELIS et en collaboration avec la CARSAT, les zones à ventiler et à rafraîchir, en fonction du positionnement des opérateurs.

AER a donc étudié précisément une solution technique permettant de rafraîchir les postes en installant un système de soufflage vertical qui évite la gêne d’un soufflage direct sur les opérateurs. L’installation est équipée d’un variateur de vitesse permettant d’ajuster au mieux les flux d’air.
Les débits d’air ont été déterminés en appliquant les taux de renouvellement adaptés à ce type d’industrie et de bâtiment.
L’installation mise en place par AER comprend 1 rafraîchisseur évaporatif AERDIMOL avec sortie d’air verticale débitant 25 000 m³/h.
Le résultat obtenu est conforme aux attentes d’ELIS. Les températures et la qualité de l’air aux postes ont été grandement améliorées rendant l’activité plus agréable.